L’ULB et la VUB : un passé et un avenir commun imbriqués dans leur ville-région

L'histoire

L’histoire de l’Université libre de Bruxelles et de la Vrije Universiteit Brussel, les deux universités sœurs, est intimement liée aux évolutions du territoire bruxellois.
Lors de la création de l’Université en 1834, la Ville de Bruxelles la loge au Palais de Charles de Lorraine puis dès 1842 dans l’ancien Palais Granvelle, rue des Sols.
Dans les années 20, face à la pression démographique étudiante, de nouvelles implantations sont projetées pour l’Université dans deux sites différents : les terrains du Solbosch, dont une grande partie est à nouveau offerte par la Ville de Bruxelles, et le quartier de la Porte de Hal (sur les terrains occupés par l’ancienne Gendarmerie !), où allait s’ériger la Cité médicale.
En 1969, l’acquisition de la Plaine des Manœuvres permet de régler la question des locaux de la nouvelle VUB, née de la séparation de l’Université en deux ailes linguistiques.
Les Universités vont continuer ensuite à se déployer dans leur région par l’édification des hôpitaux académiques et de leurs campus : l’UZ VUB à Jette et l’Hôpital Erasme à Anderlecht.
La scission des universités n’a pas consacré une rupture pour l’ULB et la VUB, créées sur des valeurs communes de libre examen. Bien au contraire, les liens sont restés étroits et se manifestent par de nombreux projets communs tant en recherche qu’en enseignement : diplômes conjoints bilingues ou en anglais, thèses de doctorat en cotutelle, groupes et projets de recherche conjoints, plate-forme communes … les exemples foisonnent et forment un socle solide pour des projets de grande ampleur.

Le projet commun

Aujourd’hui, une nouvelle étape est franchie avec le projet USquare, nouvel espace urbain multifonctionnel qui unit les universités et les citoyens hors des campus existant, comme s’en félicitent leurs deux recteurs.

  • Caroline Pauwels, recteur de la VUB, explique en effet que « La dynamique des projets ULB-VUB permet de rassembler les forces bruxelloises et de développer une synergie productive pour de grands projets comme celui de USquare où nous allons unifier et amplifier nos synergies en matière d’entreprenariat, d’innovation et de création. Ce lieu aura également une ambition internationale avec la mise à disposition de logements pour étudiants et chercheurs et avec la création d’une maison d’accueil internationale ».
  • Quant à Yvon Englert, le recteur de l’ULB, il souligne que « Le projet USquare témoigne de l’engagement de nos universités pour le développement de notre Région et de nos citoyens. En développant un pôle de recherche interdisciplinaire en développement durable, en répondant à la demande de logements familiaux et universitaires et en créant des synergies entre incubateur, Start-lab et Fablab, l’ULB et la VUB s’associent dans un projet ouvert et novateur, au cœur de la région bruxelloise ».